CABINET PIERRE GOYENETCHE
CABINET PIERRE GOYENETCHE

Anti-tabac


L'auriculothérapie est une méthode utilisée depuis des siècles pour traiter différentes pathologies. Elle consiste à stimuler des points spécifiques au niveau de l'oreille et peut aboutir à des résultats spectaculaires.

Le champ des affections pouvant être ainsi soignées est très large, allant de l'hypertension artérielle jusqu'au diabète en passant par une multitude d'autres douleurs. L'Organisation Mondiale de la santé en 1987 puis en 1990 a officiellement reconnu cette pratique thérapeutique.

 

L'auriculothérapie, une méthode efficace pour arrêter de fumer !

Après avoir quasiment testé toutes les méthodes pour arrêter de fumer, de nombreux fumeurs se tournent à présent vers l'auriculothérapie. Sur le plan pratique, le sevrage est obtenu dans 80 % des cas dès la première séance. Les 20 % restant, représentent les cas complexes qui nécessiteront par contre plusieurs séances (2 à 3 étalées sur plusieurs mois). 

Il existe cependant pour les praticiens une condition primordiale et incontournable pour obtenir de tels chiffres de réussite : n'accepter que des sujets qui ont une véritable envie d'arrêter de fumer et une motivation sérieusement ancrée en eux. 

"Les aiguilles sont le plus souvent des aiguilles "clou", sortes de petits plots, stériles et à usage unique, qui vont rester plantés un certain nombre de jours dans les pavillons des oreilles. La puncture est peu douloureuse, comparable à l'acupuncture classique. Le traitement se fait normalement en une seule séance. La décision d'arrêter de fumer est un déclic dont seul le patient possède la clé. Le patient sort du cabinet avec ses aiguilles et ne doit plus fumer."

Celles-ci vont l'aider à trois niveaux :

1. L'effet anti-tabac proprement dit permet à l'ancien fumeur de tenir sa décision. C'est l'effet le plus important : il aura beaucoup moins envie de fumer. Chez certains, il existe même un franc dégoût du tabac, mais cet effet est variable d'une personne à une autre.

2. L'effet "anti-manque", qui permettra de tenir même si une petite envie persiste quelques jours.

3. L'effet sur l'agressivité et la boulimie limitera le désir de nourriture ! En cas d'échec, une autre séance est possible mais il s'agira alors d'une deuxième "première séance". Après 15 jours à trois semaines, le patient est sorti de la zone de risque mais (comme dans toutes les toxicomanies), il ne doit jamais se considérer comme guéri et refumer une cigarette... juste pour voir.

 

 

 

Horaires

Le cabinet vous accueille sur rendez-vous du lundi au samedi

 

Important : Pour le Lifting par acupuncture et le soin Entretien nous ne recevons que les patients déjà enregistrés, ou bien sur recommandation.

Nombre de visiteurs

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Cabinet de Réflexothérapie Pierre GOYENETCHE

Appel

Email